L'air pur, le calme, la mer...
L'air pur, le calme, la mer...

Ateliers Montessori

Dans une ambiance calme et propice à la concentration, votre enfant pourra exercer l'activité de son choix à l'aide du matériel proposé, après une présentation appropriée de son utilisation.

 

Si votre enfant proteste régulièrement pour faire lui-même ses lacets, s'habiller, etc. ou entreprend des expériences étranges et peu concluantes, souvent qualifiées de "bêtises" de notre oeil d'adulte ... les ateliers Montessori sont faits pour lui ! Il papillonne, n'arrive pas à se poser sur une activité ? Cela l'aidera aussi (pas en une fois, cela dit).

 

 

"Aide-moi à faire seul"

La pédagogie Montessori se résume souvent par cette phrase : « Aide-moi à faire seul »

 

Un environnement riche permet à l'enfant de découvrir et apprendre par lui-même. En fonction de ses périodes sensibles, il va lui-même chercher à développer certaines acquisitions (motricité, langage, lecture, etc.). Maria Montessori disait : « L’enfant n’est pas un vase que l’on remplit mais une source que l’on laisse jaillir ».

 

Au lieu des expériences audacieuses de votre poussin aux risques et périls de la maison, qu'il faudra ranger, nettoyer, voire réparer, la pédagogie Montessori propose un matériel et une philosophie destinés à permettre à l'enfant d'expérimenter ce qui l'attire dans un environnement adapté, avec un degré de difficulté adapté à son niveau de développement.

 

Cela lui permet de se développer simplement à son propre rythme, et de répondre à son besoin irrépressible d'apprendre. Plus de frustration de ne pas pouvoir faire comme les grands : voici un endroit où chaque enfant trouvera l'activité qui nourrira son ou ses intérêts du moment, mais néanmoins dans un cadre contrôlé.

 

C'est dans cet esprit que sont animés les ateliers : permettre à l'enfant, même pendant une durée restreinte, d'expérimenter des activités choisies par lui-même, qui vont lui permettre de s'entraîner à ce qui l'intéresse. Rien n'est mieux acquis que ce que l'on fait avec plaisir..

 

Comment l'aider à faire seul ?

Dans toutes les activités, les difficultés sont isolées et les présentations sont adaptées aux capacités de l'enfant, afin de ne jamais le mettre en difficulté. Le matériel est auto-correctif : l'enfant peut donc lui-même constater si le résultat correspond à ce qu'il a voulu faire, sans jugement de l'adulte.

Toutes les activités ont donc l'avantage de favoriser la confiance en soi, la capacité à se référer à son propre jugement; capacités utiles s'il en est pour toute la vie future de l'enfant.

 

Le corollaire veut qu'on n'intervienne pas dans l'activité de l'enfant : une fois la présentation faite, on lui fait confiance... ce qui signifie lâcher prise et pouvoir le laisser réellement faire, même si ce n'est pas comme nous ferions nous. C'est en répétant encore et encore son activité, jusqu'à ce qu'il la maîtrise de son point de vue, que l'enfant va parfaire son apprentissage. Ces capacités sont déjà en lui, il faut seulement lui donner les moyens de les travailler. Toute aide non sollicitée n'est pas favorable à sa prise de confiance en lui-même; les parents doivent donc eux aussi, pour tirer le meilleur parti des activités, laisser l'enfant agir sans tenter de l'aider...

 

Agir à sa place équivaut en fait à dire : tu n'es pas capable de faire toi-même. 

 

Activités proposées (3 - 6 ans)

Vie pratique

Basées sur des activités de la vie quotidienne, les activités de vie pratique ont été intégrées à la pédagogie Montessori à cause de leur grande utilité sur les capacités de concentration de l'enfant, la préparation au raisonnement, et des préparations indirectes à l'écriture et aux autres apprentissages considérés comme plus "scolaires".

 

Ce sont les activités les plus accessibles aux plus jeunes, mais leur version plus complexe intéresse encore les grands.

 

Exemples d'activités :

  • Les versés : des grosses graines au liquide (ex : savoir se verser un verre d'eau)
  • Les cadres d'habillage : des simples velcros aux noeuds...
  • Les pliages...
  • La motricité fine (utilisation de pinces, prise des petits objets...)

 

Le rangement, l'organisation de son espace de travail, sont intégrés à toutes les activités.

Vie sensorielle

Ces activités portent surtout sur des comparaisons et classements de formes, de volumes, de textures, de sons, de couleurs... Plusieurs sont préalables aux autres apprentissages, notamment les mathématiques, avec la mise en lien des notions de quantités avec l'expérience concrète de taille ou poids plus ou moins grands.

 

Exemples d'activités :

  • la tour rose et l'escalier marron
  • les blocs de cylindres...

Mathématiques

Les activités en mathématiques permettent une découverte concrète des quantités, des opérations... tout est très progressif et rendu d'une simplicité... cela peut raccommoder tous ceux fâchés avec cette matière tant cela devient amusant à travailler.

 

Exemples d'activités :

  • les barres de mathématiques
  • l'introduction des symboles, du système décimal (matériel des perles)
  • toutes les opérations : travaillées concrètement avec les perles 

Langage

Les activités de langage vont de l'enrichissement du langage oral à la découverte de l'écriture puis de la lecture. 

 

Exemples d'activités :

  • "je devine" (détecter les sons à l'oral)
  • lettres rugueuses (apprentissage du son des lettres)
  • dictées muettes (écrire à l'aide des alphabets mobiles, selon une progression très construite dans les difficultés)
  • cartes de nomenclatures avec les billets de lecture (association mots/images qui nécessite une lecture active)
Version imprimable Version imprimable | Plan du site

© SARL La Métairie du Dick, Société immatriculée au Registre du commerce et des sociétés sous le numéro 822 487 740

Appel

Email