Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

3 minutes

Pratique

L’art de passer le barrage de la Rance (à pied, en voiture, en bateau)

Avant la construction du barrage achevée en 1966, on passait de la rive gauche à la rive droite de la Rance en bac depuis la cale du bec de la Vallée à Dinard et la cale Solidor à Saint-Servan ou en petit bateau passeur entre la cale de Jouvente et la cale de la Passagère à Quelmer. D’autres liaisons existaient également entre Le Minihic et Saint-Suliac ainsi qu’entre Plouër et Pleudihen. Bien que décrié pour ses conséquences environnementales (responsable de l’envasement de la Rance), le barrage a grandement facilité les déplacements et les échanges entre Saint-Malo, la corsaire et Dinard, l’élégante. Notez que l’usine marémotrice produit un quart de la production bretonne d’électricité.


En voiture ou l’art de “se prendre le barrage”


Les files d’attente sont coutumes sur le barrage mais depuis l’été 2019 avec la suppression des feux au carrefour des Millières, la circulation est un peu plus fluide. Sachez que le pont qui enjambe l’écluse se lève à chaque heure ronde de 5h à 20h bloquant le passage des voitures. Cela dure 15 minutes maximum pour laisser les bateaux venus de la Rance ou de la baie de Saint-Malo rentrer à bon port. Durant la haute saison, le pont ne se lève pas à 8h, 12h, 14h, 17h et 19h. Si vous êtes bloqués au barrage durant ces heures, profitez tout de même de la vue. Imprenable entre terre et mer.


En bateau ou l’art de passer l’écluse


Lorsque les voitures sont à l’arrêt les bateaux peuvent passer l’écluse et remonter la Rance jusqu’à Dinan ou profiter du grand large (sous réserve d’un niveau d’eau côté mer égal ou supérieur à 4 mètres). Notez qu’un passage nocturne est possible mais sur demande préalable auprès de l’éclusier (30 minutes avant). Par téléphone au 02 99 16 37 37 ou sur votre VHF via le canal 13. Dans le sens Rance vers la Mer, la fermeture des portes de l’écluse se fait 20 minutes avant l’heure ronde et les bateaux à faible tirant d’air entrent en premier. Dans le sens Mer vers la Rance, il faut se présenter au moins 5 minutes avant l’heure ronde ; les bateaux à fort tirant d’air entrent en premier dans le sas. Notez que les bateaux de transport de passagers sont prioritaires sur toute autre embarcation.

En savoir plus


À pied ? Tous les chemins mènent au GR34 !


Pour les férus de randonnées, sachez qu’il est tout à fait possible de laisser sa voiture sur le parking du barrage de la Rance côté La Richardais et de rejoindre le GR34C par les escaliers situés au bout de la grande ligne droite. Vous longerez ensuite le parc de la Briantais, la plage du Rosais et la rue du génie qui vous mènera au cœur de Saint-Servan. Une magnifique vue sur l’estuaire de la Rance vous attend. Vous pouvez continuer votre excursion jusqu’à la Tour Solidor puis au port de plaisance des Bas Sablons. Mais n’oubliez pas le retour, vous aurez déjà parcouru 6 kilomètres ! Certains partent de Dinard et reviennent par le bateau depuis la cale de Dinan à Saint-Malo Intra-muros (12 kilomètres de marche pour les plus aguerris). Pour les familles avec de jeunes enfants pensez aux portes-bébés de randonnée.

À savoir : il est tout à fait possible de tirer des lignes de pêche sur le barrage. La zone est bien délimitée sur la ligne droite.


En vélo ? Un jour, peut-être …


L’aménagement de pistes cyclables sur le barrage est toujours à l’étude. Ne serait-ce pas merveilleux de le traverser “à bicyclette” ? Bientôt ! On l’espère …